Amazing Spider-Man : le destin d’un héros, la critique

Amazing Spider-Man Le destin d'un héros Comic Talk Critique

Jeffzewanderer Par

CRITIQUE GARANTIE SANS SPOILER (vous pouvez cliquer sur les liens en toute sécurité, même le dernier)

Je ne sais pas quoi penser d’Amazing Spider-Man : le destin d’un héros.  Oui, je sais, ça la fiche mal de commencer une critique de la sorte, mais c’est bel et bien la réalité tant le film de Marc Webb alterne passages géniaux et idées peu inspirées. Il passe ainsi du bon au mauvais, touchant même parfois du doigt le sublime, mais sombrant aussi à l’occasion jusqu’à la limite du ridicule. Bon film, mauvais film ? Un peu des deux sans doute…

The Amazing Spider-Man

Commençons par dissiper un malentendu suscité par la bande-annonce : le film ne risque pas de s’embourber à cause d’une pléthore de vilains puisqu’en fait il n’y en a que deux réellement à l’œuvre (si vous avez suivi les infos sur le film vous comprendrez de qui il s’agit). La présence du troisième tient au final plus du cameo amélioré, à la manière de Batroc dans Captain America 2.

Par contre le film est long, et il y a en effet beaucoup de choses dedans, celui-ci ayant clairement vocation à avoir une suite (je croirais aux plans de Sony pour créer un univers partagé quand je verrai le premier spin-off, et il n’y en aurait pas forcément besoin pour tirer parti des éléments restés en suspens). Pourtant l’intrigue reste cohérente, n’est pas diluée, et les longueurs ne sont que ponctuelles (la scène d’introduction par exemple, qui gagnerait à être écourtée).

Mais surtout les passages avec Spider-Man sont absolument géniaux. La réalisation est impeccable, les rendant dynamiques et spectaculaires. Peut-être Marc Webb abuse-t-il juste du gimmick consistant à balader sa caméra tandis que toute l’action est figée avant que tout reparte, mais en fait à chaque nouvel usage c’est encore plus efficace donc on s’en accommode bien. Les effets spéciaux sont eux aussi admirables (on voit même les effets du vent sur le costume, par ailleurs superbe), et voir le tisseur en action, virevoltant de toile en toile, est un régal de chaque instant. Et encore plus important : Spidey fais des vannes ! Sa gouaille si caractéristique lors des batailles est bel et bien présente, et pour la première fois, on a vraiment l’impression d’être face au tisseur sur grand écran.

Amazing Spider-Man Le destin d'un héros Comic Talk Critique

Peter Parker : Spider-Man

Mais malgré tous ces points positifs, le film est loin d’être exemplaire. Déjà en tant qu’objet cinématographique lui-même, indépendamment de la fidélité au matériau original. Amazing Spider-Man 2 demande beaucoup au spectateur en termes de suspension de l’incrédulité, à tous les niveaux. Même si on n’est pas un apôtre du réalisme dans les comics, il faut quand même avaler beaucoup d’explications pseudo-scientifiques tenant du deux ex machina, de coïncidences improbables, de raccourcis scénaristiques (au niveau de la métamorphose d’un des personnages par exemple) et même de facilités de réalisation pour obtenir un bel effet (genre le personnage qui apparaît comme par enchantement dans un ascenseur jusque là vide). Le pire c’est qu’il ne s’agit pas vraiment d’incohérences, et qu’on aurait pu arriver au même résultat en expliquant/montrant un peu plus. Mais justement, les ellipses sont systématiques et finissent par s’accumuler.

L’écriture de certains personnages laisse aussi à désirer. J’ai bien intégré l’idée selon laquelle chaque film est une adaptation, et qu’il est donc naturel qu’il prenne des libertés avec le matériau original. Mais j’ai quand même du mal avec cette version d’Electro cinglé (par ailleurs joué efficacement par Jamie Fox). Pas cinglé délirant façon Joker, plutôt limite schizo à s’inventer une vie pour oublier sa solitude.

Mais surtout c’est avec Peter Parker que j’ai du mal. Je ne suis pas nostalgique de l’air niais et des geignardises récurrentes de Tobey Maguire. Mais parfois le Peter d’Andrew Garfield est trop cool, pas le gentil garçon un peu maladroit qu’on aime. D’autres fois il redevient trop geignard, comme dans le cadre de son histoire d’amour avec Gwen Stacy, pour laquelle on a encore droit à l’habituel « je t’aime, tu m’aimes mais on ne peut pas être ensemble ». Mais finalement ce n’est pas tant le tourment émotionnel récurrent de Peter qui est vraiment gênant, que la façon dont il est mis en scène et joué.

Amazing Spider-Man Le destin d'un héros Comic Talk Critique

The Sensational Spider-Man

Et surtout il y a cette quête permanente du père, déjà présente dans le premier opus, qui ne colle pas du tout au personnage. La perte de ses parents semble peser bien plus sur Peter que celle de son oncle Ben (qui n’a l’air de manquer qu’à May) et le credo « grand pouvoir/grandes responsabilités » lié à cette tragédie qu’il aurait pu éviter passe un peu à la trappe. Il est remplacé par une peur de perdre ceux qu’il aime et une certaine rancœur à l’encontre de ce père qui l’a abandonné. Ce n’est pas incompatible avec le personnage, mais on touche quand même, je trouve, à un élément essentiel de celui-ci. Et ça me gène, même dans le cadre d’une adaptation

Et à côté de ça, il y a aussi ces scènes d’une justesse impeccable, comme cette conversation entre Peter et Harry Osborn lorsque tous deux se retrouvent, et qui nous fait croire à l’amitié des deux personnages alors même que celle-ci vient juste d’être bricolée pour ne pas sortir totalement de nulle part. Ou toutes ces petites scénettes anecdotiques mais plaisantes entre Peter et sa tante, quand il s’efforce de lui cacher ses activités super-héroïques. Emma Stone campe aussi une Gwen Stacy très convaincante, et pour le coup bien écrite et pas confinée dans un rôle de jolie potiche. Et Harry Osborn est lui aussi très bien joué (bien que dans une situation compliquée capillairement  parlant). L’écriture du personnage pâtit de la tendance à l’ellipse du film, mais l’interprétation n’est jamais à mettre en cause.

Et le film d’osciller ainsi entre le bon et le moins bon. Il y a la musique dont le côté moins dramatique que d’habitude apporte parfois un contraste et une bouffée d’air frais bienvenue, mais qui crée d’autres fois un décalage trop important. Il y a ce moment presque gênant pour nous rappeler qu’on devrait bannir toutes les scènes impliquant un enfant des films de super-héros. Et il y a ce moment de grâce, où tout est juste parfait et où j’ai eu, la gorge serrée, l’impression d’assister enfin au film Spider-Man parfait.

Amazing Spider-Man Le destin d'un héros Comic Talk Critique

LE BILAN : Amazing Spider-Man : le destin d’un héros n’est donc pas un bon film. Il a trop de défauts pour cela : ses ellipses, ses raccourcis, ses partis pris en termes d’écriture des personnages. Mais ce n’est pas un mauvais film non plus, loin de là. Les séquences avec Spider-Man sont magnifiques, Gwen Stacy est impeccable, Et malgré certains errements Peter Parker comme Harry Osborn ont leurs moments (assez nombreux pour que ça compte). Et puis surtout il y a cette scène magnifique (vous verrez de laquelle je parle quand vous la verrez), ce petit moment de grâce qui rattrape presque tout. Et peut-être que rien que ça vaut le prix de la séance.

LA NOTE : 3/5

8 Responses to Amazing Spider-Man : le destin d’un héros, la critique

  1. AllStarDK dit :

    En toute honnêteté ce film aurait pu être le film de Spidey parfait, de bons acteurs, un bon compositeur, un plutot bon réal et un premier film qui pouvait donner confiance sur la suite.
    Mais j’ai été terriblement déçu par ce film, mal rythmé, des personnages très mal écrits (je trouve Electro risible, ridicule alors que sa réinterpretation était plutot pas mal comme idée, mais si mal exécuté). Après reste la musique, les effets spéciaux et les acteurs (excepté Paul Giamatti, on le voit à peine dans le film, mais son interprétation m’a véritablement marqué dans le mauvais sens). SPOILER

    [SPOILER RETIRE AVEC L'ACCORD DE L'AUTEUR]

    En fait ce film c’est de bonne idée (voir très bonne parfois) mais exécuté à bien souvent ridiculement. Mais pourtant j’ai très envie de voir la suite!

    • Jeffzewanderer Jeffzewanderer dit :

      Merci de ton commentaire mais attention aux spoilers svp ! Merci d’avoir pensé à mettre SPOILER en majuscules mais hélas ça ne suffit pas interrompre la lecture quand on est lancé :-/

      Je ne veux pas censurer ton com’ d’office, mais si tu as la possibilité de le modifier ce serait mieux je pense. Pas besoin de faire référence à la scène explicitement, si on a vu le film on comprendra facilement de quoi tu parles, et sinon ben on ne voudra surtout pas comprendre :-)

    • AllStarDK dit :

      Je comprends totalement et j’en suis désolé, comment modifier un commentaire?

      • Jeffzewanderer Jeffzewanderer dit :

        Pas de souci et merci de ta compréhension.

        Par contre je viens de réaliser qu’en fait tu ne pouvais sans doute pas le modifier (ça fera partie des petits trucs à régler pour l’avenir ça d’ailleurs, on n’y avait pas pensé :-/ )

        Je pense qu’en tant qu’administrateur du site par contre je pourrais le modifier. Donc si ça ne t’ennuie pas je retirerai juste la phrase et le mettrai un truc du genre « spoiler retiré avec l’accord de l’auteur du commentaire ».

        EDIT : Je me suis permis de faire la modif’ dès maintenant. N’hésite pas à me dire ce que tu veux que j’écrive si tu préfères une autre formulation ou un autre procédé.

  2. fayefanel dit :

    Je suis plutôt d’accord avec ta critique, on en avait bien discuté d’ailleurs c’était cool ^^ je vais donc pas encore repartir sur ma haine d’electro et l’interprétation catastrophique de Jamie Foxx (ya ma critique pour ça lol) non par contre un point que tu as soulevé et qui est tout à fait juste, c’est la mort de l’oncle Ben! c’est vraiment hyper mal traité, sa mort c’est l’élément fondateur de Spider-man autant que la mort des parents de Bruce Wayne, et là il s’en moque!! il est plus hanté par le père de Gwen que son oncle! c’est un des problèmes du film, il a du mal à gérer les personnages, on sent qu’il a envie mais qu’il va pas jusqu’au bout, espérons que pour le 3ème film ça sera corrigé.
    Sinon bravo pour ta critique^^ je la trouve très bien écrite, j’attends la version dédicacée maintenant lol

  3. [...] N’oubliez pas d’aller faire un petit tour sur notre page Facebook pour la Liker si ce n’est pas déja fait mais surtout pour participer à notre nouveau concours qui vous permettra de gagner vos places pour Lord of the geek!! Faites également un tour sur notre chaîne YouTube pour voir ou revoir la conférence de Faye lors de la Japan sun en compagnie du Fossoyeur et Jeff de Comic Talk. Pour finir voici les liens des critique de Faye et de Jeff sur Amazing Spider-man 2: -Critique de Faye -Critique de Jeff [...]

  4. Eerieindiana dit :

    Plus ça va mieux c’est, le premier m’avait presque mis mal à l’aise pour son côté ABC Family/Teen Wolf mais celui ci bon sang ce fut une jolie découverte, une Gwen pas spécialement nunuche, Osborn vraiment pas mal (ok les cheveux …), effectivement le côté trop cool et pas franchement branché science de l’acteur jouant Spidey me gène énormément mais ça reste un soulagement à côté de Tobey.

    Peut-être trop de facilités, d’ellipse, de raccourcis mais j’ai quand même passé un très bon moment et eu quand même les larmes au yeux devant certaines scènes !

Poster un commentaire