39 choses à savoir sur Wolverine

Wolverine By The Way Comic Talk

Jeffzewanderer Par

CREATION ET HISTOIRE

1) Wolverine a été créé en 1974 par Len Wein, à la demande de Roy Thomas. Son design est l’œuvre de John Romita Sr. Thomas avait commandé à Wein un personnage petit et féroce. Le scénariste a hésité entre deux animaux pour s’inspirer : le « wolverine » (glouton) ou le « badger » (blaireau). On va dire qu’il a fait le bon choix.

2) Il a fallu attendre 2001 pour avoir droit à l’origine officielle de Wolverine, avec la mini-série Origin, écrite parPaul Jenkins et dessinée par Andy Kubert. Une suite est d’ailleurs prévue, écrite par Kieron Gillen et dessinée par Adam Kubert.

3) Une rumeur prétend que Len Wein avait l’intention de faire de Wolverine un vrai glouton (animal aussi appelé carcajou) transformé en humain par le High Evolutionary. Le scénariste a toujours démenti vigoureusement (on le comprend…).

4) Jeph Loeb a laissé entendre que Wolverine pourrait en fait être issu d’une branche parallèle de l’évolution que constituerait une race d’hommes loups (SabretoothRhane SinclairWildchild et Feral en seraient issus aussi). Mais l’auteur lui-même est revenu sur cette idée et l’a infirmée dans son second run sur la série Wolverine, révélant que ce n’était qu’un mensonge du mystérieux Romulus.

5) Romulus est un manipulateur qui aurait manipulé Wolverine toute sa vie durant ou presque. Le personnage a été créé après que les origines de Wolverine ait été révélées, sans doute dans l’optique d’en faire un outil pour rationaliser le passé du héros, constitué jusque là d’éléments épars et parfois contradictoires ajoutés par les scénaristes successifs. Il est le grand vilain de la série Wolverine Origins, écrite intégralement par Daniel Way, qui lève le voile sur le passé de Logan et en dévoile la version « officielle ».

6) Wolverine est apparu pour la première fois à la dernière page d’Incredible Hulk #180 (1974). Et il a été l’antagoniste d’Hulk et du Wendigo dans tout le numéro suivant. Tous deux étaient dessinés par Herb Trimp. On ne l’a ensuite plus revu jusqu’à Giant-Size X-Men #1 (1975), écrit par Len Wein et dessiné par le regretté Dave Cockrum (avec une couverture de Gil Kane). Ce numéro marqua le début des nouveaux X-Men :Storm,ColossusNightcrawlerBansheeSunfire et Thunderbird. Ceux-ci remplaceront l’ancienne équipe (en conservant Cyclops comme leader et en perdant Sunfire, qui n’a pas envie de jouer les héros aux USA) dèsUncannyX-Men #94.

7) Wolverine a d’ailleurs dû attendre 1982 pour avoir sa première mini-série, et 1988 pour sa série régulière. Mais il a été l’un des deux seuls X-Men a avoir droit à sa série régulière solo (honneur partagé avec Gambit, qui a eu trois séries à son nom), et celui dont ladite série a le plus duré.

8) Len Wein a intégré Wolverine dans l’équipe parce que celle-ci devait être le plus internationale possible (Colossus est russe, Storm africaine, Sunfire japonais, Nightcrawler allemand) et surtout parce qu’on l’avait mis au défi d’écrire un personnage à l’accent canadien.

9) Chris Claremont n’aimait pas beaucoup Wolverine au début et voulait s’en débarrasser. Mais JohnByrne, arrivé sur le titre en tant que dessinateur, s’est pris d’affection pour le griffu et s’est évertué à le mettre en valeur. On note d’ailleurs un certain penchant de Byrne pour les héros Canadiens, puisqu’il est aussi le créateur d’Alpha Flight, l’équipe de super héros du Canada.

10) Wolverine ne porte pas le même masque dans Giant-Size X-Men #1 que dans Incredible Hulk #180-181 (les moustaches ont disparu et la partie noire s’est agrandie). C’est dû à une erreur du cover artist de Giant-Size X-Men, Gil Kane, qui a mal dessiné le masque. Dave Cockrum a aimé cette version « accidentelle » et l’a utilisé pour remplacer la version « normale » sur toutes les pages intérieures.

11) John Byrne a d’abord remplacé le costume de Wolverine par celui de Fang, de la garde impériale Shi’ar, puis par le fameux costume marron parce qu’il n’aimait pas les couleurs du costume original. Jim Lee a réintroduit les costumes jaune dans X-Men #4. Pour l’anecdote, les 27 équipes sportives de Michigan University, aux USA, se nomment les Wolverines, et leurs couleurs sont le jaune et bleu. Mais ça n’a aucun rapport avec le héros à priori (ni dans un sens ni dans l’autre).

12) A l’origine Len Wein pensait faire de Wolverine un jeune homme. Mais Dave Cockrum a réalisé le premier dessin de lui comme un homme assez âgé (la quarantaine) et avec sa coiffure si particulière. Wein a aimé, et conservé l’idée. C’est d’ailleurs Cockrum qui fut l’inventeur de la coiffure si particulière du personnage.

Wolverine By The Way Comic Talk

FAMILLE

13) Wolverine se nomme en réalité James Howlett. Fils d’une riche famille, il est né au Canada (en Alberta sans doute) à la fin du XIXème siècle, ce qui fait qu’il a un peu plus de 100 ans. Officiellement son père est John Howlett, et sa mère Elizabeth Howlett, son épouse. Mais Thomas Logan, jardinier des Howlett, aurait eu une aventure avec Elizabeth, et serait le véritable père de Wolverine. Logan est un alias que Rose (domestique des Howlett chargée de veiller sur le jeune James qui s’enfuit avec lui après la mort de ses employeurs) donne pour cacher son identité dans un campement de bûcherons.

14) Wolverine a un frère (ou demi frère peut-être, vu qu’il s’agit du fils de Thomas Logan mais qu’il n’est probablement pas né de la même mère) nommé Dog Logan. Dog est aujourd’hui une sorte d’ermite acariâtre qui voue une haine farouche à Wolverine (il est apparu brièvement dans Astonishing Spider-Man/Wolverine puisWolverine (vol 5) et fait partie des vilains dans la Hellfire Club Saga dans Wolverine & The X-Men #31 à 35).

15) Wolverine a un autre frère (ou demi-frère, cette fois issus de la même mère, Elizabeth, mais peut-être pas du même père, vu qu’on ne sait pas s’il s’agit de Thomas Logan ou John Howlett) nommé John Howlett (comme son papa « officiel »). Mais le jeune John est mort à la naissance, une tragédie qui fit sombrer sa mère dans la folie. Néanmoins dans la mini-série Wolverine : The End (écrite par Paul Jenkins, auteur d’Origin) on apprend que John n’était pas mort. Mais cette apparition n’est pas officiellement considérée comme faisant partie de la continuité.

16) Pour en finir avec la famille, Wolverine a aussi plusieurs enfants. Le plus connu est Daken, qu’il a eu avec une japonaise nommée Itsu. Il y a eu aussi William Downing (Gunhawk), Saw FistCannon Foot,ShadowstalkerFire Knives, apparus dans l’arc Wolverine’s Revenge (Wolverine (2010) #10 à 14) parJasonAaron (pas sa plus grande heure de gloire…). Et on a longtemps soupçonné le nouveau né tenue par l’habitante de la Terre Sauvage nommée Gahck à la dernière page de Jungle Saga d’être aussi un rejeton de Logan.

17) Wolverine a aussi une vocation de protecteur. Il est ainsi le père adoptif d’une jeune fille nommée Amiko, pour honorer une promesse faite à sa mère mourante. Amiko est en pratique sous la garde de Yukio, la fantasque aventurière amie de Logan. Wolverine a aussi pour habitude de prendre sous son aile les jeunes filles membre des X-men. Il fut le mentor de Kitty Pryde, puis de Jubilee après qu’elle lui sauva la vie,d’HisakoIchiki alias Armor et enfin d’X 23, alias Laura Kinney, clone féminin du héros créé par une branche renégate du projet Arme X.

Wolverine By The Way Comic Talk

SABRETOOTH

18) John Byrne voulait aussi faire le design de Wolverine sans masque, mais Cockrum était déjà passé par là. Le design de Byrne est devenu Sabretooth ennemi juré de Wolverine apparu pour la première fois dans Iron Fist #14.

19) Dans l’idée de Claremont et Byrne, Sabretooth (Victor Creed) devait être le père de Wolverine et être âgé d’une centaine d’année. Wolverine aurait eu lui dans les 60 ans. Finalement il a été révélé que les deux n’avaient aucun lien de parenté.

20) On a longtemps supposé que Dog Logan devenait Sabretooth, chose à laquelle Paul Jenkins a déclaré ne pas avoir pensé, mais sans y être hostile.

21) Dans le film X-Men : Origin Wolverine, Sabretooth (nommé Victor) et Dog ne font qu’un, et il est bien le frère de Wolverine. A noter par contre que dans le premier film X-Men (réalisé AVANT Wolverine mais se déroulant APRES) Sabretooth a totalement changé d’apparence (il est devenu blond, et a grandi, en plus d’avoir un look plus bestial).

22) Wolverine et Sabretooth se sont affronté pour la première fois dans Uncanny X-Men #213 (1987), à la fin de l’arc Mutant Massacre. L’existence de combats antérieurs dans la continuité a été révélée par la suite.

23) C’est à Sabretooth que Wolverine a piqué le stetson qui fut longtemps un de ses accessoires vestimentaires récurrents. De même que la manie de fumer des cigares (Wolverine #-1), qu’il abandonna par la suite, politiquement correct oblige.

Wolverine By The Way Comic Talk

POUVOIRS ET ADAMANTIUM

24) Les griffes de Wolverine ont toujours été sensées être rétractables. Romita Sr le confirma, arguant qu’il essayait d’avoir l’esprit pratique pour ses designs, et que sans ça le personnage aurait du mal à se gratter le nez. Mais il faut attendre Uncanny X-Men #98 pour avoir la confirmation qu’elles sont une partie intégrante du corps de Wolvie, et pas de simples gadgets sortant de ses gants (Wolverine les sort alors qu’il a les mains nues, furieux de voir Jean se faire maltraiter par le vilain de service).

25) Il faut aussi attendre Wolverine #75 pour découvrir que Wolverine possède des griffes en os naturelles (après que Magneto lui ait arraché son adamantium dans X-Men #25, l’idée venant selon la légende d’une blague en passant de Peter David). On croyait jusque là que ses griffes étaient en adamantium pur et qu’elles lui avaient été greffées par le projet Arme X.

26) Quand Logan a perdu son adamantium, à cause de Magneto donc, le choc a d’abord surchargé son pouvoir guérisseur, le neutralisant. Puis, son pouvoir revenu, il est devenu encore plus féroce. Enfin, après une tentative ratée de lui regreffer de l’adamantium et le rejet du métal par son corps (Wolverine #100), Wolverine a muté physiquement, devenant plus bestial (et perdant son nez, allez savoir pourquoi…). Ce nouveau look ne dura pas, l’artiste Carlos Pacheco choisissant d’abord de cacher le visage de Logan sous un bandana, puis le ramenant doucement vers une apparence plus classique avec l’aval des éditeurs (qui avait conscience d’avoir gaffé et appliquèrent la célèbre méthode Marvel du « il ne s’est rien passé »).

27) Les griffes de Wolverine ont été brisées trois fois, toujours durant la période pendant laquelle il avait perdu son adamantium. La première fois par Cyber, qui brise celles de sa main droite (Wolverine #79). Et elles mettront pas mal de temps à repousser. La deuxième fois par Sabretooth (Wolverine #125), qui les brisera toutes les six. La dernière en attaquant Galactus (sic…), sous la plume d’Erik Larsen (Wolverine #138) et elles repousseront presque instantanément. A noter que dans Wolverine : The End le vieux Logan a une griffe brisée, alors même qu’elle est en adamantium. On ne sait pas comment ça s’est produit.

28) Wolverine a souvent oublié qu’il possédait des griffes (suite aux nombreuses manipulations mentales dont il a fait l’objet). Mais il conservait toujours une prédilection pour les armes blanches (voir notamment la mini-sérieBefore The Fantastic Four : Ben Grimm & Logan).

29) L’efficacité du pouvoir guérisseur de Wolverine n’a jamais été clairement déterminée. Certains auteurs, Greg Rucka en tête l’ont traité de manière assez réaliste, comme un moyen de survivre à des blessures normalement fatales, mais sans rendre Logan invulnérable (Wolverine vol 3 #1 & 2 pour un exemple). D’autres auteurs ont opté pour l’exact opposé. Wolverine a ainsi survécu à deux bombes atomiques dans sa vie (une dans la mini-série Logan, et une autre dans Venom (2004) #8), et a pu se régénérer à partir d’un seul goutte de sang (Uncanny X-Men Annual #11) ou à partir de son squelette alors que toute sa chair avait été brûlée par le vilain Nitro (pendant le tie-in Civil WarWolverine #42 à47). A noter que par contre dans Uncanny X-Men #142 (Days Of Future Past) une sentinelle infligeait le même traitement à un Logan plus âgé, et cela s’avérait fatal. Le seul point sur lequel tout le monde est d’accord c’est que l’épée Murasama (forgée à partir de la rage de Wolverine, sic…) et le carbonadium (un métal synthétique) peuvent contrer les effets de ce pouvoir guérisseur.

30) L’adamantium dans le corps de Wolverine est en fait un poison pour lui, que son pouvoir guérisseur combat en permanence. Ainsi dans les rares cas où son pouvoir a été neutralisé, Logan s’est retrouvé mourant d’empoisonnement (voir par exemple le diptyque Uncanny X-Men #380/X-Men #99). Il a aussi été sous-entendu que ledit pouvoir guérisseur était logiquement plus efficace à l’époque où Wolverine avait perdu son adamantium. A noter cependant que pendant la brève période où Sabretooth avait de l’adamantium sur les os, son propre pouvoir guérisseur était paradoxalement plus efficace (Wolverine #125).

31) Wolverine doit son adamantium au projet Arme X et aux travaux du mystérieux Professeur André Thorton. Dans son dernier run sur le titre (Wolverine #310 à 313Jeph Loeb laisse même entendre que Logan lui-même serait l’instigateur du projet, et aurait été volontaire (ce qui contredit allègrement la mini-série Weapon X de Barry Windsor-Smith). Mais si ça se trouve ce point restera lettre morte.

32) Dans son run sur New X-MenGrant Morrison a révélé que le X du projet Weapon X était en fait un dix en chiffre romain. Il s’agirait donc de la dixième étape du projet Weapon Plus, dont la première était la création deCaptain America via le sérum du super-soldat. On sait qu’ensuite c’est allé jusqu’à Weapon XV au moins.

33) Sont aussi passés par le projet Weapon X : Deadpool, Garisson Kane et Sabretooth entre autres (ce dernier a même travaillé pour eux comme traqueur tout à fait volontairement). Team X, équipe composée de Wolverine,MaverickSabretoothWraithMastodon et Silver Fox entre autres, bien que travaillant pour la CIA, était aussi une émanation du projet Weapon X, active durant la guerre froide.

Wolverine By The Way Comic Talk

MISCELLANNEES

34) Wolverine a été l’un des cavaliers d’Apocalypse,Mort, durant la saga The Twelve. C’est à cette occasion qu’il a récupéré son adamantium (prélevé sur Sabretooth justement, voir Wolverine #145) et adopté un costume… étrange (un crâne de chèvre sur le bas-ventre, vraiment ?). A noter que ça lui fait un autre point commun avec Gambit (en plus de la capacité à avoir une série solo qui dépasse 6 numéros). Au chapitre des point communs Gambit/Wolvie, on peut aussi noter que la mini-série Gambit/Wolverine : Victims est la première collaboration artistique du duo Jeph Loeb/Tim Sale.

35) Wolverine a appartenu à un nombre impressionnant d’équipes. Les X-Men (en étant parfois membre de plusieurs équipes à la fois au sein du groupe), les Avengers (idem, il a été dans les équipes de Luke Cage et de Captain America en même temps), X-Force (dont il fut le leader), mais aussi Team X (l’équipe de barbouzes mutantes de la CIA),Alpha Flight (l’équipe de super héros canadiens, dont il a même été le leader dans une réalité alternative) et même les Fantastic Four (pendant la brève période où l’équipe originale avait été remplacée par Spider-ManHulkGhost Rider et Wolvie donc). Sans parler des organisations auxquelles il a été lié de gré (Département HSHIELDArmée Canadienne…) ou de force (HydraLes Cavaliers d’Apocalypse).

36) Wolverine a eu de nombreux looks, dans toutes ses incarnations diverses (voir le trashbag ici pour vous en rendre compte). Mais pendant un temps, il portait le même costume noir à rayures jaunes dans New X-Men (l’arcAssault On Weapon Plus, #142 à 145), Ultimate X-Men (deuxième costume) et dans le dessin animé X-Men : Evolution (Saison 2). A noter aussi qu’en matière de « crossover de look » la version Ultimate de Wolverine avait un bouc et pas de favoris, mais a adopté assez vite un look « classique ». Le Wolverine « classique » a lui tenté le bouc l’espace de quelques numéros sous le crayon de Frank Quitely (New X-Men #135 notamment).

37) Bien que féroce et bestial par moment, voire un chouia vulgaire à l’occasion, Wolverine est très intelligent et cultivé. Il lit énormément (voir Wolverine (2004) #1 par Greg Rucka), notamment du Henry Thoreau, un poète auteur entre autre de Walden, Or Life In The Woods. Et il parle couramment plusieurs langues, dont le Japonais, Russe, Chinois, Espagnol, les dialectes Cheyenne et Lakota, et un peu de Français, Thai et Vietnamien. Il est aussi un combattant aguerri avec une excellente technique (même si ça ne se voit pas toujours vu les baffes qu’il prend), ayant été formé au sabre et au combat à main nue par des maîtres tels que le maléfique Ogun. Il est aussi un tireur très capable.

38) Wolverine est fan de sports. En bon canadien il adore le hockey (même si on ne connaît pas son équipe préférée). Son attitude vis-à-vis du football américain est plus ambivalente. A la fin de Wolverine #304 il se réjouit de trouver un match à la TV dans un bar. Mais dans le crossover Team X/Team 7, lorsqu’un membre de Team 7lui demande le vainqueur du Super Bowl il donne la bonne réponse mais affirme que c’est un sport « de gonzesses » et réclame le nom du vainqueur de la Stanley Cup.

39) Wolverine possède plusieurs alias, dont le plus connu est Patch, utilisé essentiellement à Madripoor et ainsi nommé à cause du bandeau sur son œil (un déguisement utilisé à l’époque où les X-Men voulaient faire croire à leur mort). Il est aussi surnommé Wolvie, Wolveroonie (par sa petite protégée Jubilee exclusivement) et aimait jadis se désigner comme « the old canuckle head » (« la vieille tête de canadien »). Il est aussi le roi des catchphrases. Il utilisait beaucoup « flamin’ » dans les années 90 pour remplacer « fuckin’ » qui serait mal passé dans des comics tous publics. Sa célèbre phrase « I’m the best there is at what I do » (« je suis le meilleur dans ma partie ») est quant à elle apparue pour la première fois dans le premier numéro de la première mini-série solo Wolverine de Claremont et Miller.

BONUS INTERNATIONAL : Jusqu’à ce que Panini reprenne la distribution des comics Marvel en France, le nom de Wolverine était traduit comme Serval. Le serval est un félin africain. On se demande donc ce qu’un tel animal serait allé faire au Canada. En Espagnol, il devient Lobezno, traduction littérale de son alias.

Wolverine By The Way Comic Talk

One Response to 39 choses à savoir sur Wolverine

  1. Eddyvanleffe dit :

    Bonjour, J’avais déjà lu votre article avec beaucoup d’attention sur Comicsblog et je le revois ici.
    Je me permets de poster en commentaire les liens d’articles que j’avais rédigé en mon temps, et qui me semblent être un complément assez pertinent à votre travail.
    D’abord un article sur Wolverine en lui même:
    http://www.masog.fr/blog/wolverine-la-derniere-icone

    puis une sélection d’histoires:

    http://www.masog.fr/blog/wolverine-le-top-ten

    Enfin une fan-fic extrapolant sur la légende semi-avérée qui voulait que Wolvie soit un un vrai Glouton évolué….

    http://www.masog.fr/blog/le-coriace-carcajou

Poster un commentaire