Jeffzewanderer’s Reviews Express #4

Reviews Express Comic Talk

Jeffzewanderer Par

En premier lieu, merci à tous ceux qui ont réagi à mon petit coup de gueule de la dernière fois. Et comme ça a eu l’air de plaire, je vais donc continuer à vous infliger mes états d’âme inspirés par mes lectures. Il ne fallait pas m’encourager, imprudents !

J’en remettrai bien une couche sur les excellentes séries qui s’arrêtent, avec Scarlet Spider et Wolverine Max (sans blague, même du Wolverine ça ne convainc pas les gens d’acheter ?), dont la fin est proche. Mais je ne veux pas avoir l’air du vieil aigri qui ressasse inlassablement la même rengaine. Alors je vais plutôt vous parler d’Uncanny Avengers #14.

Une série que j’apprécie généralement, même si je préfère le parti pris de Jonathan Hickman pour les Avengers (et oui on peut aimer les deux). Je trouve que depuis quelques mois la saga sur les Apocalypse Twins s’éternise un peu, mais d’un autre côté je sais la grande passion de Rick Remender pour les fresques épiques (voir la géniale Dark Angel Saga ou la très bonne Final Execution Saga sur Uncanny X-Force). Et je ne peux que reconnaître le talent de l’auteur quand il s’agit de donner de l’ampleur à ses histoires. « Une narration digne d’un event » dit IGN de la série, et on peut difficilement leur donner tort.

Et pourtant quand j’ai fini de lire Uncanny Avengers #14, pourtant dessiné par le brillant Steve McNiven, j’ai eu envie de déchirer ce p***** de comic tellement j’étais furieux ! Parce que dans ce numéro, trois membres de l’équipe semblent mordre la poussière. Dont un de mes personnage préférés. Et pas en accomplissant un sacrifice héroïque. Des morts sans gloire. Brutales.

Non mais pour qui il se prend ce sal*** de Remender à me tuer mes héros ! Surtout [CENSURE] ! Qu’a-t-il besoin de succomber à cette facilité scénaristique déplorable consistant à tuer des personnages quand on n’est pas fichu de susciter l’émotion autrement. Ah c’est facile de faire chialer en tuant un personnage bien aimé ! Et ça dispense d’écrire une bonne histoire.

Bon, certains allaient sans doute revenir d’ici la fin de la saga. Et certes ça me rassurait un peu, mais ça attisait aussi ma colère. Ça confirmait que ces morts n’étaient qu’un artifice facile. Et puis ce personnage que j’aime tant semblait par contre bien fichu pour le compte. Et c’était encore pire. Ou pas ? Autant de sentiments contradictoires qui se bousculaient en mon for intérieur. Une seule chose était sûre : tout auréolé de mon statut de critique (amateur, mais bon, c’est toujours ça) j’allais venger ces morts injustes en assassinant à mon tour ce maudit torchon d’une note lapidaire dans mon prochain billet !

1/5 ? 2/5 ? 0/5 ? « Des morts inutiles juste pour choquer » ? Je cherchais la formule la plus sadique possible. Celle qui contiendrait tout mon venin, tout ma haine. Toute ma tristesse à la perte de mes héros bien aimés. Bref qui exprimerait… tout ce que Rick Remender voulait que je ressente.

Parce que c’était là le but. Me plonger dans un désespoir aussi profond que celui des Uncanny Avengers. Dans les pires ténèbres, où tout semble perdu. Parce que c’était ce dont l’histoire avait besoin, à ce stade, pour avoir toute sa force par la suite. Pour fonctionner. Ce que, sous le coup de l’émotion, j’avais voulu rationaliser en facilité lamentable était en fait un coup de génie. Une narration digne d’un event.

Et ma haine féroce de se transformer en acceptation indulgente. Ok je déteste, mais c’est bien joué. Puis presque en admiration récalcitrante. Il m’a bien eu ce monstre de Remender. Et je sais reconnaître quand un coup est bien porté, fut-il en plein cœur…

Reviews Express Comic Talk

Uncanny Avengers #14

Sur ce, enchaînons sur les sorties du 13 au 27 novembre. Et comme toujours vous pouvez avoir la primeur de ces Reviews Express sur mon compte twitter @Jeffzewanderer.

Semaine du 13/11

A retenir : Pour continuer sur la lancée de l’introduction, peut-être Savage Wolverine #11, pour avoir un contre-exemple avec un Jock qui ne réussit pas assez à susciter l’émotion et nous donne plutôt l’impression de nous abandonner en cours de route.

Sinon Thor God Of Thunder #15, où Jason Aaron continue d’ajouter de l’humour, mais jamais totalement au détriment de la solennité du récit. Et Cataclysm : Ultimate Comics Spider-Man se pose vraiment comme la continuation de la série régulière, ignorant superbement l’event jusqu’à sa dernière page et se focalisant (avec brio) sur les divers protagonistes introduits dans l’arc précédent (Cloak & Dagger, Bombshell…)

#review SavageWolverine 11 Fin ratée pour un arc par ailleurs très bon. Ça se veut mélancolique mais ça fait surtout queue de poisson 2,5/5

#review Wolverine 11 Killable ne manque pas d’intérêt, ni Cornell de talent, mais le rythme commence à se faire un peu trop lent 3/5

#review CaptainAmericaLivingLegend 3 Cap s’allie à l’armée russe. Léger manque de punch mais plaisant 3,5/5

#review CataclysmUltimateSpider-Man 1 Un bon aftermath au dernier numéro de la série régulière, centré sur les divers héros 4/5

#review ThorGodOfThunder 15 Thor se découvre des dons de leader pour empêcher sa League Of Realms d’éclater. Bon mélange humour/action 4/5

#review AllNewX-Men 18 Beaucoup de très bons character moments pour les jeunes X-Men arrivés chez Cyclops & surtout pour Kitty & Illyana 4/5

Reviews Express Comic Talk

Cataclysm : Ultimate Comics Spider-Man #1

Semaine du 20/11

A retenir : Batwoman #25 ou comment débarquer sur une série dans les pires conditions, essayer désespérément de faire l’impossible pour se tirer d’une situation ingérable, et ne pas réussir mais sans démériter. Ce fut le cas pour Marc Andreyko, qui a dû remplacer au pied levé J.H. Williams III et Hayden Blackman au pied levé suite à leur départ (éviction ?) précipité. Alors il improvise un tie-in Zero Year qu’on fait dessiner par quatre (!) artistes histoire de se donner un peu d’air avant de reprendre la vraie intrigue. Une histoire pas mal en soi mais qui sent bon le remplissage et l’application de recettes classiques à la va-vite. Bref pas un chef d’œuvre, mais pas non plus une catastrophe, et rien que ça ce n’est au final pas si mal. Vues les circonstances, on ne va pas juger Marc Andreyko là-dessus, ce serait injuste.

Et pour parler de qualité, ça ne sauvera pas la série, mais si vous ne lisez pas Wolverine Max vous ratez à mon humble avis la meilleure série sur Logan depuis dix ans, tout en noirceur et en atmosphère. Dans un registre différent, Gail Simone fait aussi un excellent travail pour donner de la profondeur aux protagonistes de Red Sonja. A part ça le diesel Brian Wood semble se mettre en route sur X-Men.

#review A+X 13-14 Cyclops/Cap America joue trop l’humour, Spidey/Magneto le lieu commun et Black Widow/Emma Frost est de mauvais goût 2/5

#review Batwoman 25 Tie-in 0 Year artificiel. L’histoire n’est pas mauvaise mais trop classique. Dessin cohérent malgré 4 artistes 3/5

#review HarleyQuinn 0 La blague d’Harley qui se cherche un artiste au-delà du 4ème mur n’est pas mal mais fait long feu sur 22 pages 3/5

#review Critter 16 Tournant déterminant pour l’intrigue autour de Paradox, mais on ne peut occulter les maladresses de la narration 3/5

#review RedSonja 5 Sonja sonne la révolte contre son ancienne amie. Des personnages très bien écrits et de l’action 4/5

#review WonderWoman 24-25 Encore une fois c’est plus 100 Bullets que WW, ça parle beaucoup, mais qu’Azzarello est bon dans ce registre ! 4/5

#review ConanTheBarbarian 22 L’arc final de Wood commence de belle manière avec une intrigue alléchante et une écriture toujours superbe 4/5

#review YoungAvengers 12 La confrontation finale avec Mother commence. Beaucoup de trouvailles visuelles et toujours de bons dialogues 4/5

#review SuperiorSpider-ManAnnual 1 Un bon stand-alone sur les méthodes de Doc Ock, qui est de moins en moins Spidey. Intéressant 4/5

#review Daredevil 33 Encore une histoire originale et intelligente, où DD fait cette fois face à la magie 4/5

#review UncannyX-Men 14 Une des recrues apprend à utiliser ses pouvoirs sous la tutelle d’Emma à Atlantic City. Très bien pensé 4/5  

#review X-Men 7 La nouvelle Lady Deathstrike s’avère intéressante, tout comme les héroïnes. Wood maîtrise de mieux en mieux ses persos 4/5

#review WolverineMax 12-13 Que ce polar noir est génial ! Vengeance sanglante et nouveau mystère pour un Logan désespéré 4,5/5

Reviews Express Comic Talk

Batwoman #25

Semaine du 27/11

A retenir : The Goon #44, véritable ovni sans queue ni tête, écrit au trois-quarts en espagnol (et plutôt version google trad à priori, même si je peux me tromper vu nom niveau dans cette belle langue). Un délire de vingt-deux pages à adorer ou détester. Mais autant je pense que les détracteurs du titre ne manqueront pas d’arguments, autant je pense que ceux qui ont aimé auront du mal à donner des raison sensées. Parce que « Le Goon tabasse un lézard géant avec une chèvre ! C’est mortel ! », c’est tout sauf sensé.

Sinon on pourra aussi évoquer Danger Girl : The Chase, qui a tout d’un exercice de style (toute la série est une gigantesque poursuite) des plus réussis. Ou se demander pourquoi dans Uncanny X-Force la relecture de Cassandra Nova et du concept du mummudrai inventé par Grant Morrison n’a pas déclenché une levée de bouclier tant elle dénature l’original.

Matt Fraction, lui, nous régale toujours autant avec Hawkeye et Wolverine & The X-Men confirme le coup de mieux annoncé par la Hellfire Saga, en retrouvant sa fraîcheur et un meilleur équilibre.

#review Artifacts 32 C’est beau, mais avec cette visite en enfer inutile de Tom Judge, la série commence à tourner à l’éloge du vide  2,5/5

#review AphroditeIX 6 Changement radical de style pour Sejic. j’aime moins. L’action est là, l’intensité moins, malgré Aphrodite XV 3/5

#review Damsels 11 Narration un peu décousue entre les subplots, qui nuit à une intrigue néanmoins agréable et bien dessinée 3/5

#review UncannyX-Force 14 L’interprétation de Cassandra Nova continue de me gêner mais histoire sympa malgré ça & Briones est inspiré 3/5

#review RatQueens 3 Et si au final la série n’était pas à vocation comique? Et si on commençait à s’attacher à cette bande d’héroïnes? 3,5/5

#review SuperiorSpider-Man 21-22 Toujours bon, que ce soit vs Stunner ou Venom, mais je commence à me lasser des péripéties de Doc Ock 3,5/5

#review Saga 16 La partie tranche de vie (certes bien écrite) semble s’achever. Il était temps. Ça reste néanmoins plaisant et beau 3,5/5

#review StarWarsLegacy 9 Jao et Ania contre-attaquent. Plaisant malgré quelques ellipses agaçantes. Beau dessin 3,5/5

#review ScarletSpider 24 Kaine en plein doute après l’arc précédent fait face à ses amies et à une nouvelle ennemie 4/5

#review Wolverine&TheX-Men 38 Aftermath de Battle Of The Atom réussi, la série retrouve son bon mélange action/délire 4/5

#review Wolverine&TheX-MenAnnual 1 Tie-in Infinity consacré à Kid Gladiator étonnamment réussi qui rend le personnage très attachant 4/5

#review DangerGirlTheChase 3 Rarement série aura aussi bien porté son nom. Une course-poursuite haletante, hyper fun et bien réalisée 4/5

#review TheGoon 44 Retour de l’homme lézard. C’est juste totalement n’importe quoi, presque entièrement en espagnol. On adore ou on hait 4/5

#review AvengersAssemble 21 Spider-Girl, Spider-Woman et Black Widow s’en prennent à AIM pour récupérer un cocon Inhuman. Drôle et enlevé 4/5

#review UncannyAvengers 14 Le genre de numéro qui donne envie de le déchirer, puis de se raviser, puis d’y réfléchir à tête froide 4/5

#review SavageWolverine 12 Wolverine sur la piste de braconniers de la savane à Madripoor. Une histoire qui s’annonce très solide 4/5

#review Hawkeye 14 Excellent done-in-one sur Kate Bishop à LA qui joue les hero-for-hire. C’est drôle, léger, et super bien dialogué 4,5/5

#review TMNT 28 Final doux-amer pour City Fall très réussi. Les fans apprécieront aussi l’hommage aux comics TMNT originaux 4,5/5

#review AllNewX-Men 19 Les X-Men face à des fanatiques religieux, encore des bons character moments, et un retour cool 4,5/5

Reviews Express Comic Talk

Danger Girl : The Chase #3

8 Responses to Jeffzewanderer’s Reviews Express #4

  1. Comic Book Avignon dit :

    ahhhhh ce Uncanny Avengers 14, il met une claque hein
    je suis d’accord avec toi ceci-dit, on aime ou on déteste
    il faut « accepter » le fait que certains héros « meurent », si oui on aime, si non, on déteste ^^

  2. cosmos dit :

    J’aime beaucoup cette forme des Reviews express, avec plus de développement sur ce qui t’a vraiment marqué, et des avis très rapides sur le reste. Juste ce qu’il faut pour parfois susciter la curiosité, tout en s’attardant un peu plus sur ce qui fait débat.

    Merci pour le site en général, je trouve que le net francophone manquait cruellement de développements sur les comics ces derniers temps.

    • Jeffzewanderer Jeffzewanderer dit :

      Merci à toi pour ton commentaire et ton soutien :-)

      Cette forme de Reviews Express était une expérience, un peu improvisée pour être totalement honnête, et je suis content de voir que ça a l’air de plaire.

  3. Rumil dit :

    Aucune review DC ..?

    • Jeffzewanderer Jeffzewanderer dit :

      Euh si (Batwoman, qui a même droit à son petit développement, Wonder Woman et Harley Quinn).

      Après je reconnais que je lis peu de DC (Batman, Superman, Justice League, Green Lantern et 1 ou 2 autres en plus de ce que j’ai cité), mais un peu quand même, et ces titres ont bien droit à leurs reviews.

  4. Eddyvanleffe dit :

    Alors j’ai la même réaction que toi, quand un perso (que j’aime en plus) meurt. Mais le truc qui me fait décrocher à présent de plus en plus, c’est le coté-faux-de ces morts. Je sais que rien ne dure jamais mais bon, à la longue, les auteurs devraient avoir recours à autre chose, non?

    • Jeffzewanderer Jeffzewanderer dit :

      C’est vrai que tuer un perso devient parfois un peu la figure imposée, parce que c’est une manière facile de jouer sur la corde sensible, et ça agace.

      Après pour le côté « faux » je suis plus nuancé. Oui ça peut agacer, mais d’un autre côté je me dis que c’est parfois moins pire qu’une vraie mort, surtout quand celle-ci paraît gratuite (voir Bucky dans Fear Itself pour un bon exemple qui ne risque pas non plus de spoiler grand monde).

      On va essayer d’en débattre avec les gars dans un small talk, dès qu’on arrivera à coordonner nos emplois du temps (c’est même possible que ce soit cette année hein :-)

Poster un commentaire