Une journée à Gotham (3ème partie)

Journée à Gotham Comic Talk Wanderland

Jeffzewanderer Par

Partie précédente

15h10

La cathédrale marque la séparation avec le City Hall District, aussi appelé Neville. Enfin la séparation… Techniquement on est toujours dans l’East End mais on a donné un autre nom au quartier pour le dissocier de la misère et du crime juste à côté. Qui a parlé de cynisme ? Bon, force est quand même de constater que c’est plus sympa comme endroit. Du moins en apparence.

Il y a l’opéra de Gotham, officiellement appelé Vauxhall Opera Shell And Indoor Concert CenterHarley Quinn l’avait attaqué il y a quelques années, sûrement pour le compte du Joker.

Quelques blocs plus loin, le tribunal supérieur de Gotham City. Le temple de la justice où s’est illustré le procureur Harvey Dent. Mais aussi l’endroit où le mafieux Sal Maroni lui a jeté de l’acide au visage, le défigurant. C’est ce qui a conduit le chevalier blanc d’hier à devenir le criminel Two-Face. Il n’est même pas mort en héros. Comme quoi, grattez un peu et l’histoire est toujours la même derrière les apparences.

15h21

Je continue vers le nord-est jusqu’à City Hall, l’hôtel de ville. Si le tribunal a un temps été le temple de la justice, ici c’est toujours celui de la corruption. Le plus triste c’est que le maire actuel a l’air à peu près honnête mais du coup personne n’est capable de vous dire son nom. Par contre tout le monde se souvient de la fusillade entre le Joker et les autres gangs de la ville pour la succession de Carl Grissom, l’un des parrains de Gotham.

Journée à Gotham Comic Talk Wanderland City Hall

L’hôtel de ville. Au moins ils ont rebouché les impacts de balles.

Mais une autre anecdote me revient à l’esprit : celle d’Humpty Dumpty qui avait trop remonté le mécanisme de l’horloge du bâtiment. Si bien que l’aiguille des heures avait sauté, renversant un panneau publicitaire au sommet d’un immeuble, qui en avait à son tour renversé un autre, puis un autre, et ainsi de suite… Du coup la ville a adopté le Sprang Act qui interdit toute publicité au sommet des immeubles. Ça doit être la loi la plus respectée de la ville. Voire la seule…

Une Journée à Gotham Comic Talk Wanderland Kord Tower

Kord Tower. Un peu d’espoir ?

15h45

A force d’aller vers l’est j’arrive à Port Adams, où se trouve Kord Tower, nommée ainsi en hommage à Ted Kord, plus connu comme Blue Beetle, un super-héros qui a connu une triste fin. Le bâtiment est superbe, avec ses airs d’aiguille qui pointe vers le ciel rappelant la CN Tower de Toronto. Ils devraient ouvrir un observatoire au sommet. De là-haut on doit pouvoir voir toute la ville, se sentir comme un oracle des temps modernes observant les mouvements de chacun pour prédire l’avenir. Je ne sais pas pourquoi mais la vue de cette tour me remonte le moral.

16h11

Il n’y a pas à dire, le Fashion District a quand même de la gueule comme quartier. C’est très cossu. Et dire que c’est juste à côté de l’East End. Gotham n’a rien à envier à New York comme ville pleine de contrastes. Par contre, à en juger par le Gotham Square Garden, elle enviait franchement le Madison Square Garden à la Big Apple. Sans blague, il ne manque qu’une gare en dessous et on pourrait les confondre. Et le pire c’est que comme le Madison, le Gotham Square Garden sert pour les équipes de basket et de hockey de la ville. Copieurs ! N’empêche que je serai bien allé voir un match NBA des Guardsmen mais ils ne jouent pas ce soir. Il y a bien les Blades mais la NHL m’ennuie.

 

17h32

L’Ellsworth Building fait partie des plus hauts bâtiments de la ville. Et là il y a un observatoire accessible donc j’en ai profité. La vue était aussi belle que ce que j’espérais. Mais ce qui m’a le plus marqué c’est la plaque commémorative indiquant que Batman et Deadshot s’étaient battus ici.

17h56

Je vais aller faire un peu de shopping à Killinger’s Department Store, l’équivalent local de Macy’s. Je finis par me demander s’il y a des choses que Gotham n’a pas piquées à New York. Enfin, il me faut un costume et les prix sont intéressants, alors autant en profiter.

18h48

Je commençais à en avoir plein les pattes, alors j’ai décidé de faire une petite pause à Grant Park. Je crois que le nom vient d’Alan Grant, un artiste ou un écrivain, je ne sais plus. En tous cas l’endroit est agréable. Je vais jeter un œil au numéro de la Gotham Gazette que j’ai acheté. Perry White, le rédac’ chef du Daily Planet de Metropolis y a travaillé dans son jeune temps, alors ça doit être un journal de qualité.

19h05

Et bien tout se perd. La Gazette est un torchon vendu aux autorités. Pas étonnant que White soit parti.

19h19

Iceberg Lounge Journée à Gotham Comic Talk Wanderland

L’iceberg Lounge du Pingouin, le plus luxueux lieu de perdition de la ville.

Direction Theatre Row maintenant, la partie de Grand Avenue où sont concentrés tous les théâtres. C’est juste à côté de Gotham Square, une place connue pour ses dizaines d’enseignes lumineuses. Un peu comme Broadway et Times Square à New York quoi…

Enfin peu importe, je ne suis pas là pour voir un spectacle mais pour aller manger à l’Iceberg Lounge, l’établissement tenu par Oswald Cobblepot plus connu comme The Penguin. C’est LE lieu branché à Gotham. Encore mieux que Maroni’s Ristorante Italiano à Little Italy ou le Ventriloquist’s Clug…euh non club, à New Town à l’époque où il était encore ouvert. Ici on peut se retrouver à côté de vrais criminels. Et il paraît même que Batman y a souvent été vu. Mais je doute que ce soit pour y manger.

21h27

Il m’a fallu près d’une heure pour avoir une table et le repas m’a coûté presque autant que mes billets d’avion mais ça valait le coup ! Déjà le décor était somptueux, avec l’iceberg dans le bassin géant au centre de la pièce et les morses qui nagent autour. Le poisson était excellent. Les serveuses étaient magnifiques, même si elles avaient des noms bizarres. LarkJayRaven, c’est des noms d’oiseaux tout ça non ? Mais surtout j’ai vu le Pingouin ! Il était en grande conversation avec un certain Matches Malone, un type avec la plus belle dégaine de bandit que j’ai jamais vue. Je n’ai pas réussi à entendre de quoi ils parlaient mais ça avait l’air sérieux.

Et cerise sur le gâteau, en sortant j’ai vu le Bat-Signal dans le ciel. Je pense que c’est un bon présage pour la suite de mon excursion.

A suivre…

Poster un commentaire