Une journée à Gotham (5ème partie)

Journée à Gotham Comic Talk Wanderland

Jeffzewanderer Par

Partie précédente

23h36

Ça y est, je suis sorti. Et je suis vivant. Par contre je crois que je suis du mauvais côté de la Finger River, à Coventry. Enfin au moins le quartier ne craint pas trop. C’est assez chic, surtout les abords du parc. Edward NigmaThe Riddler, avait un appartement dans le coin à l’époque où il  jouait les détectives privés pour faire croire à tout le monde qu’il s’était repenti. Quand je pense qu’il y en a qui se sont fait avoir. Washington Irving avait peut-être raison finalement.

23h42

J’avais raison. A force d’aller vers le sud je suis tombé sur la station de métro The Exchange, un hub pour les correspondances pas loin de 4th Street. C’est de là que devait partir l’Underground Highway, un réseau de souterrain parcourant la ville comme le PATH à Toronto. Le problème c’est qu’ils n’ont construit que 200 yards de tunnels. Aujourd’hui ils servent surtout aux clochards. Et parfois à Killer Croc quand il en a marre des égouts il paraît. Les clochards aussi doivent lui servir…D’amuse-gueule. Pfff je dis n’importe quoi moi.

23h59

Bon j’ai récupéré ma voiture mais pas moyen de faire demi-tour pour revenir vers le Fashion District. Entre les sens uniques et les rues fermées pour travaux, je me retrouve à nouveau à Coventry avant d’avoir compris comment. Je vais devoir contourner Robinson Park par le nord. Tant qu’à faire autant en profiter pour jeter un œil à l’Upper East Side, puisque je dois y passer.

00h32

L’Upper East Side c’est là qu’il y a Little Italy, le quartier où vivaient toutes les familles mafieuses à la grande époque. Les Falcone, les Maroni, les Bertinelli, les Cassamento… On y aperçoit aussi souvent Huntress. Elle doit avoir quelque chose contre les mafieux.

Mais ce que je veux vraiment voir moi c’est le penthouse des Falcone. A première vue c’est juste un gratte-ciel ordinaire. Mais Carmine « The Roman » Falcone avait fait construire un faux temple romain au sommet, en référence à son surnom. Complètement mégalo lui aussi, pire que Wayne.

Malheureusement, de la rue on ne voit rien. Il doit falloir prendre un hélico. Dommage… Surtout de finir la journée comme ça. J’ai vu tellement de chose, je ne vais pas m’arrêter sur un échec. Et j’ai même une petite idée de l’endroit où je pourrais aller maintenant. En plus la nuit ça sera parfait !

00h41

C’est toujours aussi difficile de retrouver son chemin dans cette fichue ville. C’est comme si elle essayait toujours de vous avaler. Enfin, poésie minable à part j’ai enfin réussi à attraper le Sprang Bridge sur 22nd Street. Encore un que The Architect avait fait sauter, mais comme il est plus petit que le Trigate les réparations sont allées plus vite. En fait, c’est plutôt le Knights Dome Sporting Complex juste à côté qu’il aurait dû faire sauter, vu la saison que font le Knights en baseball. Ça aurait évité une honte de plus à la ville. Quoi que, leJoker avait déjà essayé il y a quelques années, quand ça s’appelait encore le Seaside Coliseum. Avec un gâteau d’anniversaire géant et des bougies en dynamite. Ça, ça aurait été marrant !

En traversant le pont, à l’Est j’ai aperçu Cape Carmine. C’était là que les bootleggers débarquaient leurs chargements d’alcool pendant la prohibition. Du coup je croyais que le nom venait de Carmine Falcone mais en fait c’est de Carmine Infantino, encore un artiste. Il vient de Keystone mais il a vécu quelques années à Gotham. Comme si donner des noms d’artiste à tout bout de champ pouvait rendre la ville plus belle.

Cape Carmine Journée à Gotham Comic Talk Wanderland

Cape Carmine

Enfin là je vais faire très attention à ne pas louper un tournant parce que je longe The Bowery, le pire quartier de Gotham. A côté Battergate fait figure de petit coin de paradis.

00h49

C’est bon, je suis à Burnley, le Harlem gothamite. Le quartier est divisé en deux par Grand Avenue. A l’est les latinos, à l’ouest les afro-américains. C’est le territoire du gang Burnley Massive. Il y a aussi un coin gentrifié au bord de la Sprang River, vers Madison Bridge. Officiellement c’est Burnley Harbor mais tout le monde appelle ça Little Bohemia ou Gotham Village, comme Greenwich Village à New York. C’est le coin préféré des artistes.

Mais tout ça je m’en fiche ce qui m’intéresse c’est Devil’s Square, au sud-ouest du quartier. Quelques blocs au bord de la Gotham River où le nouveau Black Mask est resté assiégé pendant des semaines. Le GCPD n’a jamais osé donner l’assaut, de peur de rejouer le siège de Waco. C’est Batman qui a débloqué la situation, pour changer. Les journaux avaient appelé cette affaire « Life After Death », tout un programme…

Burnley Journée à Gotham Comic Talk Wanderland

La nuit à Burnley

01h00

Je me suis garé en plein Devil’s Square. Le coin a toujours l’air d’une zone de guerre, c’est incroyable. Surtout quand on voit Old Wayne Tower ou les ponts qui sont déjà réparés. C’est partout pareil je suppose. Et pire à Gotham. Enfin je ne suis pas là pour m’apitoyer mais pour profiter de la vue. Parce que de là on a le meilleur point de vue sur le bâtiment le plus emblématique de Gotham : l’asile d’Arkham. Elizabeth Akham Asylum For The Criminally Insane de son nom complet, situé sur Mercey Island. Après que le premier asile, dans le Sommerset, ait été détruit au cours d’une évasion de masse orchestrée par Bane, ils l’ont déménagé ici. Ils ont récupéré Mercey Mansion, un manoir sur l’île, et l’ont réaménagé pour qu’il puisse accueillir les patients.

Ce n’est pas surprenant que Black Mask ait installé son QG à proximité, vu que sous le masque se cachait Jeremiah Arkham, le directeur de l’asile. Qui a dit que l’ironie était morte. D’ailleurs c’est à se demander si cet établissement sert à guérir les fous ou à en créer d’autres. Il n’y a qu’à voir le nombre d’employés qui ont pété les plombs : Jeremiah Arkham, Hugo Strange, et surtout Harleen Quinzel devenue Harley Quinn. Par contre je n’ai pas souvenir qu’un seul patient en soit sorti guéri.

Arkham Asylum Journée à Gotham Comic Talk Wanderland

Arkham Asylum, l’âme de Gotham ?

Bon c’est pas tout ça mais je vais retourner à ma voiture et me chercher enfin un hôtel. En plus je ne sais pas ce que j’ai mais je ne me sens pas très bien. Peut être que le poisson n’était pas si bon à l’Iceberg Lounge. Tiens ? C’est quoi ça ?

A suivre…

Poster un commentaire