Wolverine : le guide de lecture

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

Jeffzewanderer Par

Le principal obstacle quand on veut se lancer dans la lecture des comics, c’est ce sentiment que 50 à 75 ans d’histoire vous contemple du haut de la pile d’histoires accumulées au fil du temps. S’il est vrai qu’on peut facilement se perdre parmi les mille et unes histoires des personnages les plus anciens, cet Everest littéraire est loin d’être infranchissable.

Voila pourquoi, pour vous aider à vous y retrouver, Comic Talk va lancer une série de guide de lecture, présentant une dizaine d’histoires à découvrir par genre ou par personnages. Ce projet est mené main dans la main avec la librairie Central Comics, dont l’appli est en cours d’élaboration et sur laquelle vous retrouverez tous les guides de cette série.

Afin d’être accessible au plus grand nombre, tous les titres de ces guides sont disponibles en V.F. et a priori commandables (ou à défaut pas trop difficiles à trouver) chez tout bon libraire.

Enfin précisons que ces listes sont, comme toute liste, éminemment subjectives, le reflet des goûts de leur auteur, et ne demandent qu’à être enrichies par vos expériences personnelles.

L’honneur d’inaugurer ces guides de lecture revient à Wolverine, mutant aux griffes d’adamantium dont la popularité sur papier comme sur grand écran n’est plus à démontrer. Personnage versatile, il n’est jamais aussi efficace que quand sa nature de dur à cuire trouve à s’exprimer dans des récits sombres ou il dévoile autant son âme que ses griffes. L’ordre de lecture des titres listés ici n’est qu’une suggestion. L’idée était de proposer une expérience de lecture agréable, permettant de se familiariser progressivement avec le personnage, sans s’embarrasser de continuité. Mais libre à vous de remixer tout ça.

Wolverine : Intégrale vol. 1 (1988-89)

par Chris Claremont, Frank Miller, John Buscema et autres

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

S’il n’y a qu’un comic Wolverine à acheter, c’est ce recueil. La seule présence de la première mini-série solo du héros, écrite par Chris Claremont et dessinée par Frank Miller en justifie à elle seule l’acquisition. Ce récit, devenu un classique, pose les bases de l’univers solo de Wolverine : sa lutte permanente entre son humanité et sa nature animale, ses liens avec le japon, ses histoires d’amour tragiques… Le tout en massacrant des hordes de ninjas. Logan y acquiert la profondeur psychologique qui l’a fait passer de brute violente à personnage fascinant digne d’avoir sa série solo. Série dont les premiers épisodes figurent aussi dans ce recueil. On y découvre la ville de Madripoor, toute un galerie de seconds rôles attachants et surtout une ambiance de polar noir teinté d’aventure exotique et de pulp. Le second volume de cette série vaut aussi le détour, ne serait-ce que pour le crossover hilarant avec Hulk.

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

Arme X

par Barry Windsor-Smith

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

Si c’est son pouvoir guérisseur et ses griffes qui font de Wolverine un mutant, l’adamantium qui recouvre ses os fait tout autant partie des caractéristiques essentielles du personnage. A une époque où le passé du héros était un mystère quasi total, l’anglais Barry Windsor Smith avait décidé de lever le voile sur la manière dont Logan avait reçu son squelette indestructible. Le résultat est un récit qui révèle finalement peu de choses, notamment parce que l’auteur ne voulait pas trop marcher sur les plates-bandes de Chris Claremont, scénariste des X-Men, mais qui reste une expérience littéraire. On se retrouve en effet plongé dans un voyage parfois à la limite (franchie) du psychédélique, ressentant presque viscéralement la souffrance du héros, partageant son combat pour sauver sa santé mentale et son humanité. Le résultat n’est pas facile d’accès, mais s’avère poignant et visuellement splendide.

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

Wolverine : Les Origines

par Paul Jenkins et Andy Kubert

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

La mini série Origines a été la réponse au plus grand mystère entourant Wolverine : d’où venait-il avant de recevoir son adamantium ? Dans ce récit on découvre enfin le passé de l’homme connu jusque là seulement sous le nom de Logan. Aujourd’hui, avec les films qui l’ont adapté et surtout sans les décennies de mystère et fausses pistes précédant sa publication, le récit a perdu de son impact. Il reste cependant indispensable pour tous les passionnés d’origines super-héroïques. Et si l’impact de la révélation n’est plus là, l’histoire reste une belle fresque dans le Canada de la fin du XIXème, entre histoire d’amour évidemment tragique, quête de vengeance et de rédemption. Les dessins d’Andy Kubert sont particulièrement remarquables, notamment grâce à la technique de colorisation à l’époque révolutionnaire du français Richard Isanove, imitant la peinture.

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

Ennemi d’Etat

par Mark Millar et John Romita Jr

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

L’une des spécialités de Mark Millar est l’écriture de blockbusters dignes d’Hollywood en format papier. Ce récit en deux actes de Wolverine en est un nouvel exemple. Qu’on suive un Logan lobotomisé par les ninjas de La Main et contraint d’affronter ses alliés, ou sa vengeance sanglante une fois qu’il a recouvré ses esprits, le grand spectacle est au rendez-vous. Le récit de l’écossais Millar donne en permanence dans la démesure, avec une bonne dose de fan service en première partie, lorsque Logan affronte héros après héros. Au dessin John Romita Jr fait ce qu’il sait faire de mieux : il met en scène une action percutante sur un rythme effréné. Récit auto-contenu et facile d’accès malgré la présence de nombreux héros estampillés Marvel, Ennemi d’Etat est un divertissement à savourer sans retenue.

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

Old Man Logan

par Mark Millar et Steve McNiven

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

Old Man Logan est le dernier road trip d’un Wolverine grisonnant et rangé depuis des années dans un mode apocalypique où les super-vilains ont exterminés les héros et conquis le monde. Logan a abandonné la lutte, et renoncé à la violence, mais quand un Hawkeye aveugle vient lui demander une faveur et lui promettre assez d’argent pour sauver ses terres et sa famille, il se lance dans un road trip qui deviendra une quête de rédemption. Western tantôt mélancolique tantôt joyeusement déjanté, Old Man Logan est autant une déclaration d’amour à Logan qu’une exploration d’un univers Marvel joyeusement revisité par un Mark Millar à l’imagination débordante. Les dessins ultra-réalistes de Steve McNiven rendent cette balade encore plus agréable. Mais surtout le final est un grand moment, la magnifique rédemption du héros en une explosion de violence cathartique.

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

Wolverine : La Mort Aux Trousses

par Warren Ellis et Leinil Yu

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

Cette histoire à la particularité de se dérouler à une époque où Wolverine avait été privé de son adamantium. Il n’est donc plus aussi invulnérable qu’auparavant, et c’est ce moment que choisit un vieil ennemi pour se venger du héros. Et comme il le croit encore doté du précieux métal, il y met les grands moyen. Course contre la mort haletante, entrecoupée par des flashbacks nous contant comme Logan a suscité la colère de celui qu’il connut sous le nom de « fantôme blanc », La Mort Aux Trousses est l’archétype de l’histoire de vengeance bien exécutée, avec son lot de rebondissements et de moments spectaculaires. C’est aussi une occasion de découvrir les dessins d’un Leinil Yu au début de sa carrière mais déjà bourré de talent. Son trait est encore brut, mais son dynamisme caractéristique est déjà bien présent.

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

Elektra & Wolverine : Le Rédempteur

par Greg Rucka et Yoshitaka Amano

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

Elektra & Wolverine : Le Rédempteur est en premier lieu un ovni en matière de comics. Il s’agit d’un récit en prose écrit par Greg Rucka, scénariste accompli et romancier à ses heures, et illustré par l’artiste peintre japonais Yoshitaka Amano, célèbre notamment pour ses designs sur la série de jeux vidéo Final Fantasy. Le résultat est une merveille visuelle, le style si particulier de l’artiste invitant le lecteur à redécouvrir des personnages pourtant familiers. Le scénario est celui d’un polar efficace, dans un style sobre et réaliste propre à Greg Rucka, qui sied bien aux aventures les plus terre-à-terre de Wolverine. Le mutant d’adamantium doit protéger une fillette, unique témoin du dernier assassinat mené par Elektra. Cette dernière doit quant à elle faire disparaître ce témoin gênant. Ajoutez quelques rebondissements, et vous avez une nouvelle convaincante, sublimée par de magnifiques illustrations.

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

Wolverine Max

par Jason Starr, Felix Ruiz, Roland Boschi et autres

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

Wolverine Max est une série qui demande un peu de persévérance pour être aimée. Le premier arc n’est en effet pas le plus engageant. Il nous fait découvrir un Logan amnésique, unique et improbable survivant d’un terrible crash aérien. La suite de l’arc est une réinvention très classique du thème récurrent du Logan amnésique, au passé trouble et traqué par son rival de toujours Dent de Sabre, le tout saupoudré de liens avec le japon féodal et en plus sanglant que d’habitude. Mais une fois cet arc et son arrière-goût de réchauffé passé, la série se transforme en polar noir violent qui voit Logan se frotter à une femme fatale à LA, à des gangsters à Las Vegas, s’adonner à des combats illégaux, faire un road trip dans le désert, et globalement se comporter comme le dur à cuire torturé et implacable que l’on adore. Enfin les dessins anguleux et sombre collent parfaitement à l’ambiance violente du récit.

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

Wolverine par Jason Aaron Omnibus

par Jason Aaron, Ron Garney et autres

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

Jason Aaron est à n’en pas douter l’auteur qui a le plus marqué Wolverine de son empreinte au XXIème siècle. Il a su redonner ses lettres de noblesses et surtout sa hargne à un Logan qui s’était quelque peu égaré au fil des années. Tous les arcs n’ont pas été brillants : la lutte du héros contre le savant fou Dr Rot ou la « main rouge » ne sont pas de grands moments. Mais ces quelques bémols n’enlèvent rien à l’extraordinaire qualité d’arcs comme Get Mystique, The Adamantium Men, Good-bye Chinatown ou encore le one-shot Dark Reign The List. La force de l’écriture d’Aaron réside dans un savant mélange entre action violente, moments d’émotion nous dévoilant l’homme derrière la rage de Wolverine, et des perles d’humour noir ainsi que des moments franchement déjantés. Globalement, on peut dire que le scénariste a non seulement su respecter et sublimer l’essence de Wolverine, mais aussi l’enrichir.

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

X-Force : Sexe et Violence

par Craig Kyle, Chris Yost et Gabrielle Dell’Otto

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

Rarement récit au aussi bien porté son titre. Sexe et Violence est l’histoire de Wolverine et Domino, traqués par la guilde des assassins après que Domino leur ait dérobé des millions. La suite est une longue course-poursuite entrecoupée de parties de jambes en l’air, le tout superbement illustré par un Gabrielle Dell’Otto des grands jours, au style des plus percutants. Craig Kyle et Chris Yost, auteurs d’X-Force à l’époque concoctent un récit simple, où l’action se suffit à elle-même, et saupoudrent le tout de one-liners percutant pour une touche d’humour. Il n’y pas grand-chose à ajouter à propos de ce récit, blockbuster entraînant, jouissif et décomplexé, symbole de son époque et de cette ère d’X-Force, équipe d’assassins emmenée par Wolverine qui vaut aussi la peine d’être découverte…

Wolverine Guide de lecture Comic Talk

3 Responses to Wolverine : le guide de lecture

  1. Mickael L. dit :

    Ah, j’ime bien ce guides de lectures moi ! :)

    Pour revenir sur Wolverine, ne connaissant que peu le personnage, je n’était pas trop tenté à la base par l’Omnibus, mais plutôt par le futur Icons compilant Origins I & II + The End … mais à la suite de ce que je viens de lire, je me laisserais peut être tenté par l’Omnibus en occas …

    • Jeffzewanderer Jeffzewanderer dit :

      Merci beaucoup :-)

      Pour avoir lu ces trois histoires autant Origins 1 est cool (d’où sa présence dans le guide) autant le 2 est franchement décevant. Tout comme The End. mais surtout ces histoires reposent sur le fait de révéler, avec plus ou moins de brio, des éléments du passé de Logan. Ce qui en fait paradoxalement de mauvaises histoires pour découvrir le personnage parce que grosso modo ces histoires répondent à des questions qu’on ne se pose que si on connaît déjà Wolverine. Ce ne sont pas non plus des histoires mettant vraiment le personnage en valeur, elles ne correspondent pas vraiment aux canons de ce qui fait une histoire typique de Wolverine. Du coup, là encore, ce n’est pas un super moyen de découvrir le personnage. L’omnibus est en effet, de ce fait, un meilleur point d’entrée, quitte à jeter un oeil aux « origins » par la suite.

  2. Eddy Vanleffe dit :

    Salut je reviens dire bonjour, Comic talk a toujours été un très bon site d’informations pertinentes et argumentées.

    J’avais moi même en mon temps fait un top 10 et nous en avons …..7 en communs (les sept premiers pas dur!) et encore j’avais séparé la première mini et « saving the Tiger »…
    On peut donc conclure qu’il y a un certain consensus sur le sujet…^^
    Connais tu la petite histoire appellée BLOOD HUNGRY par Peter David et et Sam Kieth? c’est un pur délire jouissif

Poster un commentaire