Wonder Woman, la critique

Wonder Woman Comic Talk

Jeffzewanderer Par

CRITIQUE GARANTIE 100% SANS SPOILERS

(Même pas le nom du vilain)

Si elle n’est as la première super-héroïne à voir ses exploits adaptés sur grand écran, Wonder Woman est à n’en pas douter la plus iconique. La réalisatrice Patty Jenkins avait donc la lourde tâche, le devoir même, de faire honneur à l’Amazone de DC. Une responsabilité à laquelle s’ajoutait celle de redorer le blason d’un univers cinématique DC qui peine encore à convaincre, entre un Man Of Steel ou un Batman vs Superman controversés et un Suicide Squad unanimement conspué.

I am Diana of Themyscira

Autant commencer par le meilleur, ou la meilleure plutôt : Gal Gadot est impeccable dans le rôle titre. L’actrice avait déjà montré son potentiel dans son apparition précédente aux côtés des deux autres tiers de la trinité, elle transforme l’essai lorsque les projecteurs sont sur elle. Si sa stature plutôt fine avait pu faire jaser, elle nous a rassuré depuis et force est de constater qu’elle en impose à l’écran. On l’aurait imaginée un peu plus imposante par rapport à ses alliés sur quelques plans, mais ce sont des détails et sa prestance comme sa stature lui permettent d’incarner à merveille l’icône amazone. Petit détail sympa, l’accent qu’elle affecte en VO, comme pour mieux nous rappeler que l’anglais n’est pas la langue maternelle de Diana.

Il est aussi à souligner qu’elle n’incarne pas que la Diana majestueuse qu’on espérait, mais est aussi convaincante lorsqu’elle nous montre d’autres facettes de la personnalité de l’héroïne : la jeune femme fougueuse qui veut défier la volonté de sa reine de mère, l’innocente qui découvre le monde des hommes, ses vicissitudes et ses attraits, l’aspirante héroïne qui doute lorsque la réalité la rattrape… Une fois encore c’est un personnage en pleine transition vers son statut « iconique » qu’on nous présente, et l’actrice remplit le contrat à merveille. DC tient donc sa Wonder Woman. Dommage qu’il n’en aille pas de même pour le film…

Wonder Woman Comic Talk

She’s my secretary

Si l’actrice star est impeccable, et qu’il n’y a globalement pas grand-chose à redire au sujet du casting (de Steve Trevor à Hypolita en passant par Etta Candy, chacun joue bien sa partition), le scénario n’est pas à la hauteur. Ça commence plutôt bien, comme une origin story classique mais efficace qui nous présente les péripéties de la jeune Diana, aussi talentueuse et charmante que rebelle. Hélas, tout se gâte quand Steve Trevor vient se crasher sur Themyscira avec des Allemands pas contents à ses trousses. La bataille qui s’ensuit n’est pas mal, la blague sur l’entrejambe de Trevor bien pire. Mais surtout le film commence à tomber dans la facilité aussitôt le duo en route vers Londres.

Les plaisanteries sur la misogynie et autres gags sur l’innocence de Diana sont autant de clichés déjà vus ou entendus et surtout toujours attendus. Rien de honteux ni de scandaleux, entendez bien, juste des vannes qu’on a déjà  faites (oh la glace c’est bon, oh les vieux c*** du parlement ne veulent pas que la femme parle, mais elle est plus maline qu’eux, oh la secrétaire délurée mais un peu dépassée qui ironise…). L’intrigue est elle aussi simpliste : le carnet volé plus tôt par Trevor ne sert pas à grand-chose, et tout ne semble être qu’une série de prétextes avant l’inéluctable : Wonder Woman et son allié débarquant dans les tranchées. Ses alliés d’ailleurs, vu que Trevor monte sa petite équipe, hélas fort peu mémorables et aux membres issus de la même usine à clichés que les vannes.

La scène dans les tranchés vient rehausser le niveau, asseoir la dimension iconique de l’héroïne, et globalement nous offrir le meilleur moment du film. Hélas tout retombe très vite jusqu’à une bataille finale qu’on atteint sans réel rebondissement ni surprise. Entre temps une romance précipitée et inutile, une scène de bal qui l’est tout autant, un twist attendu, un vilain très vilain au look… inégal (le costume est bien, sa tête…) sont autant de cases cochées. La réalisation elle-même alterne le souvent à côté de la plaque avec de trop rares coups d’éclat. Pour un joli plan on a deux ou trois séries de coupes trop rapides qui rendent l’action illisible ou des cadrages douteux qui semblent considérer le fait de centrer l’image sur les personnages comme une insulte.

Wonder Woman Comic Talk

On pourrait continuer à cataloguer les défauts, qui vont du vrai problème d’écriture (les revirements d’opinion subits, surtout à l’échelle temporelle du film) au pinaillage qu’on remarque parce qu’on n’a rien de mieux à faire (le village de Flandres où on parle français et on guinche…). Mais on peut aussi résumer tout ça en disant que Wonder Woman n’est pas un film qui se donne assez de mal. Il se repose sur une héroïne extraordinaire mais n’en fait pas plus que ce soit sur le fond ou dans la forme. Le résultat est donc décevant. Pas honteux, loin de là. Même pas forcément désagréable à regarder. Mais pas vraiment bon non plus, et surtout pas à la hauteur du talent de son actrice principale.

One Response to Wonder Woman, la critique

  1. Jean-Luc Avenel dit :

    Bonjour,
    J’ai vu sa prestation dans Batman Vs Superman et à la différence de beaucoup de personnes, cela ne m’a pas rassuré du tout, de voir Gal Gadot en Wonder Woman, quoique ce soit une jolie femme, pour moi, elle a une beauté froide qui ne va pas pour le rôle.
    A force de voir les bandes-annonces, je me suis habitué à la voir dans le personnage, même s’il me reste en mémoire Lynda Carter.
    Je ne m’attends pas à un grand scénario, c’est un film tiré de comics, pour moi, ce n’est pas le but de ce genre de films, juste un scénario qui tienne la route.
    Pas encore vue le film, je le verrais en VF, je n’aime pas lire les sous-titres, on rate souvent des moments du film, puis mes oreilles ne sont pas habituées à la langue de Shakespeare, j’ai du mal à différencier les personnes en VO.
    Je pense que je verrais un bon film, de bons acteurs, à voir si cela doit avoir une suite ou pas.

    ps: c’est mon premier message, avant je venais souvent lire les articles, mais très soucieux de la sécurité de mon ordinateur, je vérifie la « santé » des sites que je visite et le vôtre devient inquiétant, il semblerait que la maintenance du site soit laissée à l’abandon, c’est pourquoi j’espacerai mes visites et que je ne laisserai pas un mail valide.
    Merci de votre compréhension
    https://sitecheck.sucuri.net/results/comictalk.fr/

Poster un commentaire