X-Men Days Of Future Past, la critique

X-Men Days Of Future Past Comic Talk

Jeffzewanderer Par

CRITIQUE GARANTIE SANS AUCUN SPOILER

Après Captain America et Spider-Man, c’est au tour des X-Men de débarquer sur nos écrans de cinéma avec X-Men Days Of Future Past, qui marque le retour de Bryan Singer à la réalisation et d’à peu près tous les acteurs apparus dans les films de la franchise. Suite du très réussi X-Men First Class de Matthew Vaughn, inspiré par le légendaire arc de Chris Claremont et John Byrne publié dans Uncanny X-Men #141-142, il serait un euphémisme de dire que ce film était attendu. Heureusement Days Of Future Past fait plus que supporter le poids de ces attentes, et s’avère être un superbe film, digne de son prédécesseurs et plus largement des meilleurs épisodes de la saga.

So many battles waged over the years

Une des premières questions que se sont posées les fans à mesure que les annonces des retours des acteurs phares de la saga se succédaient, était la place qu’occupait Days Of Future Past dans la continuité de la saga. Alors oui, les six films précédents (First Class bien sûr, la trilogie X-Men, et les deux solo Wolverine) comptent tous en théorie. Mais en pratique ça n’a aucune importance, le film se suffisant à lui-même. Il y a beaucoup de références à First Class, car on est bien face à une suite, et un passage qui renvoie au passé de Wolverine, mais rien de plus. Du coup on gardera la question des incohérences (qui sont légions) avec les autres films pour le verre entre potes après la séance, car ça n’a pas d’influence sur le visionnage de celui-ci.

La métamorphose du Fauve (qui a repris son apparence humaine, mais qu’on voyait aussi poilu et bleu) et le fait de revoir Xavier marcher ont aussi fait jaser. Mais ces éléments ne sont pas du tout des incohérences, contrairement à ce qu’on pouvait craindre en voyant les bandes-annonces. Il s’agit en fait d’éléments cruciaux de l’intrigue, extrêmement bien exploités. Pas de soucis de ce côté donc.

Finalement les seuls petits soucis du film viennent de deux détails. Le premier est la manière dont est effectué le voyage dans le temps au cœur de l’intrigue. Pas la mécanique et ses conséquences, qui pour complexes qu’elles soient sont très bien posées et expliquées via la scène d’introduction, impeccable. Mais plutôt le procédé lui-même, qui devrait en faire tiquer plus d’un, surtout parmi les fans de longue date. Le second détail la raison pour laquelle Wolverine est celui qui doit faire ce voyage vers le passé, absolument pas convaincante pour ne pas dire ridicule. Il faudra donc accepter ces deux éléments tel quels, sans être trop regardant, pour pouvoir profiter du film. Et vous n’en aurez pas du regret !

X-Men Days Of Future Past Comic Talk

Or can we change who we are, and unite ?

Car, disons-le sans ambages, Days Of Future Past est un excellent film. Il fait honneur à son glorieux modèle, reprenant efficacement l’essence de l’argument du story arc des comics. Dans le futur les Sentinelles ont exterminé quasiment tous les mutants, traquant les derniers survivants. Le seul espoir des X-Men est d’envoyer l’esprit d’un des leurs (Wolverine ici, plutôt que Kitty Pryde) dans le passé pour empêcher l’évènement à l’origine de ce terrible futur d’avoir lieu. Intrigue efficace donc, au rythme parfaitement géré. Pas de grosse surprise, mais des rebondissements opportuns pour maintenir l’intérêt en éveil et des touches uchroniques bienvenues. A noter que les passages dans le futur, très réussis et riches en action, sont au final assez rares. Ils servent surtout à rappeler les enjeux de l’histoire, mais ne donnent pas lieu à un subplot. Et en parlant d’action les scènes dans le présent/passé ne sont pas en reste.

Mais surtout des personnages magnifiques portent le film. Les relations entre Charles Xavier, Magneto et Mystique sont au cœur du récit, et leur lutte est dépeinte avec beaucoup de finesse et de justesse, évitant le manichéisme et donnant une véritable profondeur à chacun des protagonistes. Les trois acteurs, James McAvoy, Michael Fassbender et Jennifer Lawrence sont tous trois impeccables.

X-Men Days Of Future Past Comic Talk

Peter Dinklage est aussi très efficace dans son rôle de Bolivar Trask, démontrant son talent d’acteur (le personnage lui-même étant moins fouillé que les trois cités précédemment). Enfin Hugh Jackman n’a plus rien à prouver en tant que Wolverine, et fait encore une fois parfaitement le métier. A noter que pour le coup Logan est vraiment utilisé comme porte d’entrée pour le spectateur, mais que contrairement aux trois premiers films X-Men, l’intrigue ne tourne pas autour de sa personne. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir son lot de scènes cool.

Enfin le reste du casting pléthorique est parfaitement géré. Les mutants vus dans le futur sont de purs seconds rôles, très efficaces que ce soit pour ajouter de la tension dramatique (Xavier version Patrick Stewart et Magneto version Ian McKellen surtout) ou offrir le quota d’action (Warpath, Bishop, Blink géniale…). Dans le présent/passé Pietro Maximoff est plus mis en avant et si son costume a pu faire rire le personnage est par contre excellent. Il a même droit à une scène je pense appelée à devenir culte (peut-être autant que celle avec Nightcrawler en ouverture d’X-Men 2). Et les quelques autres têtes connues font plaisir à voir au détour d’un plan.

X-Men Days Of Future Past Comic Talk

LE BILAN : X-Men Days Of Future Past est un excellent film, répétons-le encore et encore. Au diable les incohérences avec les autres films de la saga, et même les broutilles du début (le procédé pour le voyage dans le temps, pourquoi Wolverine…). L’histoire est très bonne, digne de son illustre modèle, bien racontée et inscrite dans un univers intéressant. Les personnages sont superbes et le trio Xavier/Magneto/Mystique porte le film, superbement incarnés par des acteurs inspirés. Wolverine est une porte d’entrée impeccable, la réalisation est élégante, gagnant en modernité ce qu’elle perd en sobriété. Bref c’est un pur plaisir. Et restez bien jusqu’à la fin du générique pour assister à une scène digne de celle qui avait clos Avengers.

LA NOTE : 4,5/5

X-Men Days Of Future Past Comic Talk

One Response to X-Men Days Of Future Past, la critique

  1. Tibo dit :

    Également très satisfait :-) Et oui, vraiment, au diable les incohérences, surtout avec la conclusion du film ;-)

Poster un commentaire